Conférence-débat IESF Auvergne Actualités IESF Lauréats Prix Norbert Ségard

Lauréats Prix Marius Lavet

Lauréats Prix Marius Lavet  

 

 

16ème ÉDITION DU PRIX MARIUS LAVET

Ingénieur et Inventeur

 

 

 

 

Ce lundi 20 mars 2017 a eu lieu la 16e édition du prix Marius Lavet à Paris. Plus de 300 personnes se sont réunies autour de la remise de prix et c’est André Choulika qui succède à Michel Bruel et Bernard Aspar en remportant le prix Marius Lavet de cette édition 2017.

 
 

LE GAGNANT DU PRIX MARIUS LAVET 2017

 

André CHOULIKA, Fondateur et PDG de Cellectis, spécialisée dans l’ingénierie du génome, pour ces travaux sur l’ingénierie du génome, ouvrant sur une nouvelle génération de traitement contre le cancer

 

Docteur en virologie moléculaire, ce chercheur-entrepreneur au profil atypique est un visionnaire qui travaille à la conception des produits thérapeutiques qui changent la donne, et prépare le monde de demain.

Cellectis figure en treizième position du classement 2016 du MIT Tech Review recensant les 50 entreprises les plus innovantes au monde. Cellectis est une entreprise biopharmaceutique spécialisée dans le développement d’immunothérapies fondées sur les cellules CAR T ingénierées. Sa mission est de développer une nouvelle génération de traitement contre le cancer, grâce aux cellules T ingénierées.

 

> Parcours

> Interview

 

ÉTAIENT NOMINÉS À SES CÔTÉS :

 

Sébastien BIGO, Ingénieur de l’Institut d’Optique Graduate School d’Orsay, docteur de l’Université de Besançon, pour les systèmes cohérents qui ont permis l’augmentation du débit des liaisons télécom

 

Sébastien Bigo a développé, au sein des laboratoires d’Alcatel-Lucent, des solutions optiques destinées à contrer les effets perturbateurs grevant la portée et la bande passante des câbles de télécommunication.

En 1997, après sa thèse, M. Bigo rejoignit le département des réseaux optiques multiplexés en longueur d’onde du laboratoire de recherche d’Alcatel. Ses travaux de recherche avaient pour objectif d’augmenter le débit et la portée des systèmes de télécommunications optiques. Les retombées industrielles étaient déjà mesurables, comme la nouvelle fibre Teralight, vendue à plus d’un million de km et des formats de modulations originaux. A ce titre, Sébastien fut retenu parmi les finaliste du prix Marius Lavet en 2009.

 

> Parcours

> Interview

 

François BOURDONCLE, P-DG d'Exalead, diplômé de l'École polytechnique (1984), corps des Mines (85-87) et docteur en informatique, pour exalead : un moteur de recherche qui guide l'utilisateur, connu sous le nom de Search Based Applications (BSA).

 

François Bourdoncle a travaillé dans les laboratoires de l'École des mines, chez le fabricant d'ordinateurs américain Digital à Paris (jusqu'en 1993), aux Etats-Unis (1994), puis avec le créateur du moteur de recherche Altavista, Louis Monnier. En 1988, il crée son propre laboratoire à l'Ecole des mines.

En 2010, il crée Exalead, un moteur de recherche qui guide l'utilisateur. Il n'existe pas une version du moteur de recherche Exalead, mais trois : la «Corporate», pour explorer la masse de documents non structurés stockés dans les serveurs des entreprises ; un moteur grand public, pour explorer le web.

 

> Parcours

> Interview

 

PRIX SPÉCIAL

 

Jacques LEWINER

 

Jacques Lewiner a plus de 1 000 brevets à son actif et ne compte plus les entreprises qu’il a lancées. Il continue de se pencher avec passion sur le berceau des pépites de la tech.

Son objectif : aider les Français si doués pour la recherche à la mettre enfin en application. Après avoir passé un demi-siècle à chercher, innover, enseigner et entreprendre, le directeur scientifique honoraire de l’ESPCI n’a visiblement rien perdu de la fougue de sa jeunesse, qu’il regarde derrière ou… devant lui.

 

> Parcours

> Interview

 

 

 

 

 

Retour